Au fil des jours

SORTIE "NATURE" POUR LA CLASSE DE SECONDE :

Les élèves de secondes SAPAT ont eu la chance de participer à une journée « NATURE » encadrée par Sébastien HERMANN Naturopathe à Dounoux.

Au cours de cette journée conviviale, les élèves ont participé à :

Un atelier 
« DECOUVERTE DES PLANTES SAUVAGES » 
animé par Sébastien HERMANN.

Un atelier 
"INITIATION A LA CUISINE DES PLANTES SAUVAGES" 
encadré par Céline GUSTIN formatrice à la MFR.

 

 En fin de la journée, les parents des élèves étaient invités pour une dégustation des mets à laquelle était présent le naturopathe.




Sébastien HERMANN avec les secondes







Manon, Clarisse, Louise, Shara, et Eliséa à l'atelier cuisine.




Cakes au plantin




Chips d'orties





Cookies aux orties




Oseille : 



Plantin : 



Achilée Millefeuille :




Berce : 









Les maîtres de stage, partenaires essentiels de la formation par alternance.



Nos partenaires, les maîtres de stage ont participé activement à cette nouvelle rentrée, ils font partie des acteurs principaux de la pédagogie de l'alternance, ils jouent un rôle essentiel dans l'accueil et l'accompagnement des jeunes en alternance.  C'est dans ce cadre, que Monsieur Régis BARLIER (Président de la Fédération des artisans boulangers et boulangers-pâtissiers des Vosges) est volontairement venu se présenter aux élèves de 4ème.  Soucieux de la réussite et de l'épanouissement des jeunes, Monsieur BARLIER a expliqué les attentes des maîtres de stage en partageant avec les futurs stagiaires son expérience de maître de stage et de maître d'apprentissage.


Semaines d'intégration à la MFR de Hadol :

Les semaines d'intégration se sont déroulées du 29 août au 2 septembre
pour les élèves de quatrième et de seconde SAPAT et du 06 au 9 septembre pour les élèves de 3ème et de 1ère.








Visite de la Rotonde
THAON LES 
VOSGES





Le Festival Jeux et Cie - Epinal 

Les élèves de la classe de seconde SAPAT ont participé vendredi, samedi et dimanche au festival "Jeux et Compagnie" au centre des congrès d'Epinal. Encadrement des enfants, animation...
La bonne humeur était au rendez-vous.



https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xfa1/t31.0-8/12828537_987650524604464_898995943562167417_o.jpg

 

     La classe de première en pleines recherches…    

 

Dans le cadre des modules évalués en contrôles continus de formation, les élèves de classe de première bac pro « Services aux personnes et aux territoires » doivent se mettre dans la peau d’un chercheur afin de créer un dossier documentaire.

La thématique choisie par les formateurs afin d’effectuer ce travail est « l’évolution de la société française au 19ème siècle ».

Accompagnés par les formateurs, les élèves doivent avant tout s’approprier des outils de travail de manière à se positionner en démarche de recherche.

Afin de commencer cet exercice, une visite au musée du textile du Ventron a permis de mettre les jeunes dans l’ambiance du siècle étudié. Plusieurs points ont été abordés lors de cette visite. La guide a donné des informations concernant le textile vosgien, les usines, la mécanique, les conditions de travail des adultes, des enfants, la scolarisation, les particularités du monde rural en montagne…

Nous avons aussi à l’occasion goûté à une neige tant attendue depuis le début de l’hiver qui commençait à pointer le bout de son nez sur le massif.

Cette visite a facilité le positionnement des jeunes par rapport à  un sous thème à développer dans le dossier documentaire.

Afin de leur faire découvrir l’éventail de possibilités de lieux de recherches, nous avons pu visiter la BMI d’Epinal et apprendre à utiliser le matériel présent afin d’effectuer les recherches. En fin d’après midi la BMI nous a mis à disposition une salle pour pouvoir commencer sur place. L’occasion pour certains de rentrer pour la première fois et d’utiliser une Bibliothèque.

Le travail est aujourd’hui en cours, mais dans les semaines qui viennent, les jeunes pourront découvrir les archives départementales et retourner pour des après midi de travail à la BMI.

Le document est à rendre pour le 30 avril, il reste encore à concrétiser ce dossier, mais les jeunes peuvent compter sur la présence de leurs formateurs afin de les guider dans ce travail consciencieux.
 

 


   Danses assises et chansons dansées à la Maison Familiale Rurale  

Expérimenter l’expression de la danse et du chant en tant qu’outil de soin et de service à la personne.

C’est une belle aventure que vivent les  élèves de seconde SERVICES AUX PERSONNES ET AUX TERRITOIRES depuis la rentrée de septembre 2015. En effet un  partenariat a été mis en place avec l’association culturelle départementale Vosges Arts Vivants, la Maison Familiale Rurale et la Maison de retraite Sentiers d’Automne de Bains les Bains. L’essence de ce projet consiste à expérimenter par les élèves, futurs professionnels dans  le domaine de l’aide à  la personne, la danse comme outil de soin. La première phase du projet a porté sur une approche de la  danse en tant que forme d’expression artistique  impliquant le corps mais aussi l’esprit. Durant une journée les élèves ont découvert au travers de plusieurs ateliers cette forme de langage qui interroge soi-même et l’autre. Cette initiation a été dirigée et conduite par Caterine AYAD LINDE épaulée par Laurence JOLY et Myriam COCHARD, toutes trois animatrices à Vosges Arts Vivants. L’étape qui a suivi a porté sur l’exploration du fauteuil roulant, cette initiation s’est déroulée sous la maitrise de Quentin, éducateur sportif à  la maison de retraite de Bains les Bains. Ils ont tout d’abord appris à démonter et remonter un fauteuil puis sous forme de jeux, l’ont manipulé et testé en se mettant à la place d’un utilisateur. Cette expérience a permis de démystifier le fauteuil roulant, souvent perçu comme réducteur, en  prenant conscience qu’il est avant tout un prolongement de la personne qui l’utilise, qu’il ne constitue pas uniquement un moyen de déplacement, mais peut aussi permettre d’exprimer ses émotions, ses ressentis. La phase suivante a été une rencontre entre les jeunes et des résidents de la maison de retraite, pour la plupart en fauteuil roulant, toujours supervisée par les trois animatrices de Vosges Arts Vivants et plus particulièrement Laurence JOLY et Quentin, l’éducateur sportif. Jeunes et moins jeunes, ont réalisé en binôme une chorégraphie sur un air de musique en prenant appui sur les capacités de chacun. Les élèves ont ainsi mis en lumière ce qu’ils avaient découvert précédemment. Quant aux personnes âgées, la pratique a fait immerger des gestes de danse qui étaient enfouis et qu’ils n’imaginaient pas avoir encore en souvenirs. La rencontre s’est poursuivie autour  d’un atelier de « chansons dansés » dirigé par Myriam COCHARD et Francine animatrice de l’EHPAD où chacun a pu pousser la chansonnette tout en exécutant des gestes et des pas au rythme de la musique.

Cette belle parenthèse artistique s’est clôturée autour d’un jus d’orange et d’une part de brioche partagés par  nos jeunes et moins jeunes artistiques, en se promettant que ce n’était que le début d’une aventure où chacun apporterait et partagerait avec l’autre son expérience, son vécu, sa différence, sa richesse en somme…






    Erasmus Professionnel    
   " Madame SOUVAY-RODRIGUES à Lisbonne"   


L'arrivée à Lisbonne : 




    A la découverte du français parlé dans les pays francophones...   

"Dis-moi dix mots" est une opération nationale de sensibilisation à la langue française qui se déroule tout au long de l'année scolaire. Elle est organisée par le ministère de la culture et de la communication. Les élèves sont invités à jouer avec dix mots et à les mettre en scène sur tous les modes : écriture, chanson, dessin, etc. Les élèves de 4ème de l'Enseignement Agricole de la MFR de Hadol ont participé au projet "Dis moi 10 mots". Cette année, le ministère invitait à utiliser 10 mots afin de découvrir la variété du français.  Les objectifs : stimuler la créativité littéraire et artistique  des élèves et valoriser la variété de la langue française. Juliette SOUVAY RODRIGUES et Virginie ROCHEDREUX formatrices à la MFR ont choisi de faire réaliser aux élèves des récits de voyages sous la forme d'un carnet de voyage. A travers les dix mots imposés, les élèves ont découverts différents pays et imaginé les récits. Les mots à utilisé cette année permettaient de découvrir le français parlé dans les différents territoires de la Francophonie : en  France « chafouin » et « fada», au Québec « poudrerie » et « dépanneur », en Belgique  « lumerotte » et « dracher », en Suisse «  ristrette » et « vigousse », en Haïti  «  tap-tap » et au Congo « champagné ».   Les élèves se sont rendus à la Bibliothèque Multimédia Intercommunale d'Epinal pour faire des recherches sur les pays en vue d'étayer leurs récits. Encyclopédies et dictionnaires en mains, les explorateurs  se sont ensuite attelés à la rédaction. Une fois les récits terminés, ils ont illustrés le carnet de voyage. Une façon originale de travailler autrement.



Les Haïtiennes en pleine réflexion


Les Belges en pleine rédaction.




Visite surnaturelle à Saillon en Suisse normande pour Adrien et Théo 



Les navigateurs




Julya et Anouk sur les traces de Jacques Cartier

Rayhane sur les traces de Marco Polo


Les congolais au coeur de Brazaville
A la découverte d'un Pangolin



Réalisation des illustrations 

Léa et Rahyane



Anouk au Quebec


Spectacle 2016 "Et si j'étais toi..."

 

 


 

 

 







    Revue de Presse    

Cette semaine, nos deux journalistes en herbe,  Marina et Léa  ont réalisé
la revue de presse hebdomadaire.
Une façon agréable de suivre les informations et d'en débattre avec la classe.





    Premiers cours de cuisine pour les élèves de 4ème EA   

 
                                          Rahyane et Adrien,
                                         sérieux et appliqués.
 
 
 
                                      Anouk, concentrée et positive  


 
                                    Marina,
                             cuisinière confirmée.
 
 

 
                                                Chloé,
                                    volontaire et motivée.

 
 
                                                   Nolan,
                                      très concentré et appliqué.
 
 
                                         Valentin et Gaëtan
                                          graines de cuisinier.
 
 
 

    Première SAPAT : les évaluations en milieu professionnel.   

 
 
La réalisation de plusieurs périodes de stage au cours de la formation SAPAT a pour finalités : 
 
- L'acquisition et l'application de savoirs, de savoir-faire professionnels et de savoir-être ; 
- Une meilleure définition du projet professionnel et personnel de l’alternant.
 
Les stages permettent d'acquérir une expérience professionnelle dans le domaine des services
aux personnes et aux territoires : participer à la conception, la mise en pratique et l’évaluation d’activités.
 
Après plusieurs semaines de formation en milieu professionnel (en classe de seconde et de première),
les élèves de BAC PRO SAPAT ont découvert puis développé diverses techniques professionnelles. 
 
Au cours du mois de novembre, les élèves sont évalués en milieu professionnel, l'occasion
pour ces jeunes apprenants de montrer leur savoir-faire et leur savoir-être auprès d'un public.
 
Activité cuisine avec les enfants pour Anaïs...
 
 
 
 
 
 
Préparation du petit déjeuner et aide-alimentaire pour Mathilde...
 
 
 
 
 
Mathilde en stage à la maison hospitalière de Baccarat...
 
 
 
 
 
 

NOUVEAU SPECTACLE EN PREPARATION :
LE REGARD DE L'AUTRE


Sous la Direction artistique de 


Louise FETET 


(Compagnie des Jolies Mômes –Association de développement culturel en milieu rural), 


en partenariat avec 


VOSGES ART VIVANT,  

les EHPAD de Xertigny et de Bains les Bains,


 Mme SOUVAY RODRIGUES Formatrice à la MFR  et  les élèves de la classe de première préparent un spectacle intitulé : 


"Le regard de l'autre".


La première représentation aura lieu 

le 20 décembre 2015

à la salle polyvalente de XERTIGNY.


 

Séquence de travail préparatoire entre les élèves de la MFR et les résidents de l'EHPAD de Xertigny :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Découverte de la cuisine collective.

 
De la livraison de la marchandise au service des repas....

Cette session, les élèves de 4ème EA ont pu découvrir la cuisine collective de la MFR. 
Grâce à la complicité d'Adrien, élève de 4ème qui a effectué un stage en cuisine à la MFR,
les élèves ont pu découvrir le parcours des denrées de leur réception à la confection des repas.
Le but comprendre la marche en avant, l'importance de l'hygiène en cuisine, la sécurité,
la méthode HACCP. Après une visite commentée, les élèves ont réalisé un travail par groupe. 



Quelques images...




 
 
Préparation du personnel, douche, tenue professionnelle, lavage des mains.

 
Réception de la marchandise, vérification, déconditionnement en zone souillée.


Stockage des denrées en réserve ou en chambre froide.


La légumerie

 
Présentation de la marche en avant pour la préparation des légumes.


Préparation des repas. Présentation du matériel de la cuisine.

 
sans oublier de garder un échantillon de chaque préparation.


Les commandes.



Danses plurielles et mouvements dansés...




















Les 4èmes en activité "Papier Mâché"...

 
 
 
 
 
 
 




Lucie  JACQUOT, élève de la MFR de Hadol choisie pour représenter l'enseignement agricole privé lors des débats "100% citoyen"

 

Les MFR impliquées dans les débats « 100% Citoyen » de l’Enseignement agricole

A la suite des attentats de janvier 2015, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a souhaité rassembler la communauté éducative de l’enseignement agricole à l’occasion de plusieurs débats organisés dans le cadre du Dialogue national autour des valeurs de la République. Ces rencontres ont été clôturées par une journée nationale de restitution le mardi 7 avril 2015 à la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette (Paris).

La MFR de Hadol a été particulièrement mise à l’honneur puisque Lucie JACQUOT avait été choisie pour représenter l’enseignement agricole privé à l’occasion de la table ronde à laquelle participait le ministre, mais également le pédopsychiatre Marcel RUFO, l’historien Patrick WEIL et la sociologue Nathalie MONS (photo ci-dessus). Lucie a présenté le projet intergénérationnel (« coup de coeur » de la MSA) auquel elle a participé avec sa classe devant ces nombreux spécialistes, un véritable challenge pour cette jeune dont elle se souviendra longtemps ! Lucie était épaulée dans la salle par la monitrice responsable du projet, Juliette SOUVAY-RODRIGUES, et le directeur de l’EHPAD de Xertigny, Daniel PICARD (également administrateur de la MFR de HADOL), qui a pris la parole pour évoquer le travail de territoire effectué au quotidien par la MFR.

Table ronde du mardi 7 avril 2015 à La Villette


De gauche à droite, Marcel Rufo, Lucie Jacquot, Stéphane Le Foll (crédit photo MFR Hadol)

Stéphane Le Foll a annoncé en conclusion un Plan d’action national de l’enseignement agricole « 100 % citoyen », téléchargeable depuis la page dédiée sur le site du ministère : http://agriculture.gouv.fr/enseignement-agricole-est-100-pour-100-citoyen

Il est intéressant de constater que de nombreux points de ce plan d’action reprennent les propositions concrètes transmises par les Maisons familiales rurales à la demande du ministère (éducation aux débats, valorisation de l’engagement associatif…). Ces propositions ont d’ailleurs été rappelées par Benjamin DURIEZ, de l’Union nationale des MFR le mardi 7 avril en présence du ministre (voir photo n°15 du diaporama diffusé sur la page du ministère) :

 

L’une de ces propositions des Maisons familiales rurales est la mise en place d’une année de césure qui pourrait être mise à profit par des jeunes ayant obtenu un premier diplôme (CAPa ou Bac Pro) pour faire un stage à l’étranger, vivre une expérience associative,  effectuer un service civique (…) avant de se relancer dans un nouveau cycle de formation. Cette proposition, pour l’heure absente du plan national d’action présenté mardi, a pourtant été reprise par le ministre dans sa conclusion, affirmant qu’il allait étudier cette proposition qui correspondait bien à « l’esprit de l’enseignement agricole »…

A suivre donc…

Les coulisses de cette journée, en photos :

Lucie compulse ses notes avant d’entrer en scène… un peu de pression !

 


Tournage en marge de la manifestation, par l’Union nationale des MFR

Les élèves de 3ème  de la MFR de Hadol à la découverte des collections des Princes de Salm

 

            Comme chaque année, l’histoire des arts sera évaluée dans le cadre national du brevet sous la forme d’un oral. A la Maison Familiale Rurale de Hadol, la classe de 3ème participe à deux semaines spécialisées « Je découvre l’art » au cours desquelles les jeunes ont l’opportunité  d’assister à diverses visites de découverte du patrimoine local.

            Lors de la première semaine, les élèves se sont rendus à la forteresse de Châtel sur Moselle puis au musée d’art ancien et contemporain d’Epinal. De la préhistoire aux œuvres contemporaines le musée illustre les grands courants artistiques depuis les années soixante, en passant par la peinture européenne du 16ème au  18ème siècle. Les jeunes ont ainsi pu découvrir l’histoire  de l’Humanité à travers le département des Vosges. 

            L’histoire des arts est fondée sur une approche pluridisciplinaire qui doit permettre de maîtriser les repères historiques et culturels pour comprendre les œuvres et développer leur culture générale.  Au cours de la visite au musée, le guide a présenté plusieurs œuvres de différentes époques. A travers la passion du guide, les jeunes ont particulièrement apprécié le tableau de Georges de la Tour « Job raillé par sa femme ».  Impressionnés par la précision d’exécution, ils ont davantage admiré les peintures des XVIIème et XVIIIème.  

Devant certaines réalisations contemporaines, les élèves sont restés dubitatifs mais aucune œuvre ne les a laissés indifférents.  Les jeunes ont été séduits par cette visite et certains envisagent d’y retourner en famille. Une belle réussite grâce au professionnalisme  d’un guide passionné.

Préparation des "portes ouvertes"

 

C’est dans  la bonne humeur qu’administrateurs, bénévoles, élèves et salariés se sont mobilisés afin que la journée « portes ouvertes » soit une réussite.

Administrateurs, bénévoles et élèves se sont occupés de rajeunir les extérieurs qui sont désormais au couleur du nouveau logo.

Administrateurs, équipe pédagogique et élèves se sont préparés à accueillir les familles des futurs élèves autours de plusieurs pôles

- Pôle formation

- Pôle administratif

- Pôle Anciens élèves

- Pôle Démonstration

Les élèves seront chargés d’accueillir les familles et de les guider.




A la découverte du patrimoine local

Une semaine sous le signe de la culture à la MFR de Hadol

 

La semaine du 01 au 17 février,  les élèves de la classe de seconde SAPAT (Services aux Personnes et aux territoires) de la maison familiale d' Hadol  ont pu découvrir une partie du patrimoine vosgien. Cette semaine de découverte s'inscrit dans le cadre de l'enseignement à l'initiative de l'établissement. Lors de cette semaine « découverte du patrimoine », les élèves ont assisté à une visite guidée de la forteresse de Châtel, ils ont également participé à un atelier "enluminure' lors duquel ils ont pu exprimer leur talent artistique.

 

Annabel et Athénaïs lors de l’atelier « ENLUMINURE »






Une visite  commentée du centre historique d'Epinal leur a permis de découvrir  la basilique Saint-Maurice (XIème – XIIIème siècle), la place des Vosges, la maison du Bailli, les vestiges des murailles de l’enceinte fortifiée, le quartier du chapitre et le musée historique et archéologique de la ville.





Les élèves ont également eu la chance de l'imagerie d'Epinal

et le musée d'art ancien et contemporain.





La semaine s'est  terminée par la réalisation d'un mini album de scrapbooking dans lequel les élèves ont pu exposer leurs photographies prises tout au long des visites.


Rencontre autour de l'orientation...


 Le jeudi 5 janvier, Mme SOUVAY-RODRIGUES responsable de la classe de 3ème, Mme HACQUARD Patricia, présidente de la MFR et Monsieur LECUIROT, chargé de Direction ont accueilli les familles des élèves scolarisés en troisième. Les élèves de la Maison familiale de Hadol suivent une formation par alternance, la question de l'orientation est donc un fil conducteur tout au long de leurs deux années de scolarité. Grâce aux stages, ils s’essayent à différents métiers, se découvrent  et développent des compétences. 

La rencontre du 5 janvier avait pour objectif d'apporter aux familles des informations et des réponses aux questions qu'ils se posent à un moment de l'année scolaire où doit s'élaborer le projet de l'élève et les premières intentions d'orientation ou de réorientation. En amont, les élèves avaient reçu différents représentants des établissements scolaires du département  afin d’avoir une vision des possibilités d'orientation.

Cette rencontre s'est poursuivie par des entretiens individuels afin de faire le point sur le semestre passé à la maison familiale et par un repas Européen organisé par la classe.  Les élèves avaient élaboré un apéritif sur le thème de l’Espagne, le plat principal sur le thème de la Grèce et un dessert sur le thème de l'Italie. Parents enfants et personnel de la maison familiale ont pu partager ensemble un moment convivial. Le travail sur le thème de l'Union Européenne et de la citoyenneté se poursuivra à la prochaine session avec la visite du parlement Européen.

___

La culture dans tous ses états…
 
                Le vendredi  30 janvier, L’animateur, M.COLIN Lionel, de la Maison familiale Rurale de Hadol a organisé une sortie avec les élèves des classes de troisième de l’enseignement agricole et les premières de bac professionnel Services aux personnes et aux territoires.
Pour cette sortie pédagogique, ils se sont rendus à la station de ski de La Mauselaine à Gérardmer afin de visiter l’usine à neige de culture et suivre une initiation aux différents modes de remontées mécaniques.
Après un repas tiré du sac pris en compagnie des formateurs (Mme GUSTIN, Mme PETIT-DEMANGE), l’animateur (M. COLIN)  et des intervenants de la station (M. DEPARIS et M.GEGOUT), les jeunes se sont rendus à L’Espace Lac, au centre ville de Gérardmer, afin de participer à deux expositions (Expo Hammer et Arts plastiques) sur le thème de fantastic’arts.
a journée s’est déroulée dans la bonne humeur et sous la neige.




___________________________

Prévention et non répression autour de la santé

à la Maison Familiale Rurale de Hadol.

 

Un projet « bande dessinée »

avec la classe de 4ème EA.

 

            La Mutualité Sociale Agricole organise tous les deux ans un concours qui s'adresse aux établissements d'enseignement général et agricole. Ce concours a pour objectif de sensibiliser et de responsabiliser des élèves citoyens sur une thématique de société en lien avec leur quotidien.

            Cette année, la MSA proposait une réflexion sur la responsabilité individuelle et collective en matière de santé et la  réalisation d’une bande dessinée sur un thème choisi par les élèves en fonctions de leurs préoccupations.

Dans le cadre des cours d’éducation à la santé, de Français et d’Éducation socio- culturelle, l’équipe éducative a décidé de participer à ce concours avec la classe de 4ème EA.

Ce  projet a permis aux élèves d’apprendre à s'exprimer, à écouter et débattre. Il a permis  de  les sensibiliser aux problèmes de santé.

Ce projet a également été l’occasion de faire coopérer les élèves et les formateurs autour d’un projet collectif.  Les élèves ont pu passer collectivement de l’idée de l’histoire à la réalisation de la BD. Ils ont choisi de faire passer un message sur la responsabilité de chacun face au tabagisme des jeunes. Ils ont fait  preuve d’imagination et de créativité.  

Les élèves ont été très enthousiastes lors de la réalisation des vignettes. Ils reconnaissent eux-mêmes  avoir pris plaisir à créer l’histoire et à dessiner. Certains ont exprimé le fait qu’ils ont appris à travailler en groupe, à être plus patients, d’autres se sont améliorés en dessin et ont montré aux autres de quoi ils étaient capables.

Un projet très positif qui a permis aux élèves

d’APPRENDRE AUTREMENT


_________________________________________________________


Et de deux...(mots)


Nos comédiens en herbe de la classe de première ont à nouveau foulé les planches pour jouer leur spectacle musical et théâtral DEUX MOTS avec  les résidents de l’EHPAD de Xertigny.

Une fabuleuse prestation qui raconte l’histoire de Charles, soldat durant la 1ère guerre mondiale fait prisonnier en Allemagne qui durant son emprisonnement va échanger des lettres avec son épouse Louise. Ce récit est mis en lumière par des scènes où se mêle la musique au travers de la chorale composée de personnes âgées, résidents de la Maison de Retraite de Xertigny.

La représentation a eu lieu dimanche 11 janvier 2015 à la salle polyvalente de Xertigny fraichement rénovée qui compte une scène digne de ce nom sur laquelle les élèves ont pu jouer merveilleusement bien le spectacle.

Le public n’a pas manqué le rendez-vous puisque la salle était comble, parmi lequel parents d’élèves mais aussi familles des résidents de la Maison de Retraite, tous  venus encourager et écouter le travail collectif réalisé par les personnes âgées et la classe de première SAPAT de la Maison Familiale.

Lors du discours d’ouverture, Monsieur PICARD, directeur de la maison de retraite n’a pas manqué de préciser ô combien cette aventure humaine est riche mais surtout fédératrice. Jeunes et moins jeunes ont exprimé la même volonté de transmettre un message de paix et d’amour, mais aussi de tolérance, valeur bien mise à mal ces temps derniers…

D’ailleurs pour rendre hommage aux victimes des attentats commis durant la semaine, chaque comédien a apposé au final du spectacle une pancarte sur leur costume où l’on pouvait lire « je suis Charlie »


ZOOM sur la semaine du goût à la MFR de Hadol :

         Pour cette 25ème édition de la semaine du goût, les élèves vont pouvoir découvrir de nouvelles saveurs.
Sous la houlette enthousiaste de Christine BRULEY,  cuisinière, les élèves ont la chance de participer toute la semaine
à un grand quizz autour des saveurs.  A chaque repas, les jeunes découvrent de nouvelles saveurs qui ne sont pas
indiquées dans le menu. Ils doivent retrouver à chaque service plusieurs aliments mystères.
  Un questionnaire est complété au fur et à mesure de la semaine,  ce qui permettra à la fin de la semaine
de récompenser les meilleures papilles.
        Ce jeu organisé par Mme BRULEY permet aux jeunes de redécouvrir le plaisir du goût.
Cette action permet d’encourager les comportements et consommations alimentaires s’inscrivant dans un mode
de vie équilibré. A l’heure ou les repas sont de plus en plus pris sur le pouce, en solo, avec des plats tout prêts,
par pure nécessité, Mme BRULEY, grâce à tous ces petits plats « maison »
a surtout voulu que les jeunes n’oublient pas une notion essentielle, 
celle du plaisir. 
 
 

Un cours d'histoire pas comme les autres...

 Émouvant, Charles TRUCHOT ancien résistant raconte 

                           avec beaucoup d'humilité son histoire,  son engagement.
 
 

 
Les élèves de la classe de troisième de l'enseignement agricole de la MFR de Hadol  et
leur formatrice Virginie ROCHEDREUX ont eu le privilège d'assister à un témoignage riche
en dates, en détails et en  anecdotes, un cours d'histoire pas comme les autres  sur
la résistance française. 

Émouvant et digne, Charles TRUCHOT raconte et  chacun est suspendu
à son témoignage.  L'auditoire est  conquis, prenant de nombreuses notes quant au récit
proposé par ce jeune résistant de la seconde guerre mondiale. Après avoir évoqué  la
déclaration de guerre, les deux camps, l'arrivée des Allemands par la Belgique et le
Luxembourg,  notre témoin s'arrête sur l'occupation, il évoque l'histoire de cet allemand
venu s'installer chez ses parents. Cet allemand sympathique qui lui a permis d'améliorer
ses capacités en allemand. Puis il relate comment du jour au lendemain, cet allemand
devient malheureusement un ennemi.  C'est ainsi qu'a débuté un exposé riche en
émotions plongeant les élèves au cœur de la résistance française. 
 

 

Les collégiens étaient captivés, notamment quand l'ancien résistant évoque
les actions de sabotage des trains de marchandises, son groupe de six à la tête
duquel il devient sergent en Haute Saône, le rationnement, l'amitié, l'entraide
de la population. Lors de la déclaration de guerre, Charles TRUCHOT avait leur âge,
14 ans, l'âge de l'insouciance. Les jeunes  ont été émus de voir cet ancien résistant
avec les larmes aux yeux lorsque certains souvenirs rejaillissaient.
Les jeunes ont pu découvrir les faux papiers d'identités, la fausse carte de
travail et le brassard portant la croix de Lorraine. 
A travers les nombreuses anecdotes,
Monsieur TRUCHOT a relaté son périple, de la résistance à sa traversée du Rhin
lorsque la France à été libérée. Il a expliqué avec beaucoup d'émotions, les bons
et mauvais souvenirs comme  cette mauvaise rencontre avec les camions visiblement
issus de la libération des camps. Cette intervention s'inscrit dans leur programme
d'histoire puisqu'ils ont travaillé en amont sur la Seconde Guerre mondiale.
Elle participe également au devoir de mémoire particulièrement en cette année 2014
qui marque les 70 ans de la Libération de la France. Les élèves et leur formatrice
impressionnés se souviendront très longtemps de ce Monsieur très gentil, ce témoin
 de la guerre venu partager avec eux  l'histoire de leur pays.  Ils retiendront
la bravoure et le courage de cet incroyable Monsieur TRUCHOT que tous
souhaitent sincèrement remercier.